Pour l’aider à faire face à sa forte croissance, l’UCPA a fait appel à eDigitalis. La filiale de Gfi Informatique a redéveloppé les plateformes de e-commerce et communautaire avant d’en assurer la TMA. Une collaboration qui se poursuit aujourd’hui dans l’accompagnement de la ré-internalisation des équipes de développement de l’entreprise associative spécialisée dans les activités sportives.

 

L’UCPA, spécialiste historique des sports et loisirs de plein air, a connu une croissance rapide ces dernières années, tant par des acquisitions externes que par la diversification de ses activités et l’élargissement de son public. « Pour accompagner son développement, l’UCPA avait besoin de faire sa mue digitale », témoigne Hugues Gendre, DSI du groupe associatif et à la tête d’une trentaine de salariés en charge du build et, depuis un an, du run. L’entreprise à structure associative se devait désormais d’être en capacité de lancer des offres au fil de l’eau et non plus deux fois par an comme auparavant, pour les saisons d’été et d’hiver. La réduction du Time to market s’imposait de facto dans un environnement multi-niches (avec pas moins de 119 activités pour l’UCPA, indépendamment des autres marques). Autre nécessité : refondre les plateformes de e-commerce et communautaire dans une volonté d’améliorer le service client. Un quatrième volet visait la mise en place d’un site institutionnel.

Qui plus est, l’écosystème de l’association s’appuie sur un ERP datant de 1997, « qui fait encore très bien le job » mais très cloisonné. « Il y avait un enjeu de décloisonnement et de transversalité pour atteindre une certaine homogénéisation et clarification de nos offres », reconnaît le DSI. Arrivé en 2017 à l’UCPA, Hugues Gendre a pris en route la transformation du groupe dont les premiers projets ont été lancés fin 2016. « J’ai principalement ajusté le dispositif organisationnel et la méthode de travail avec eDigitalis », se souvient le responsable. Il confie alors 100% du développement du frontend (hors site institutionnel) à la filiale de Gfi Informatique sélectionnée sur appel d’offre. Un véritable défi alors que eDigitalis s’était engagé à développer sur l’écosystème cloisonné de l’UCPA. « C’est toujours plus compliqué que de partir d’une page blanche », souligne Hugues Gendre.

Accompagner la ré-internalisation de l’équipe de développement

eDigitalis a répondu à ce « gros enjeu » en intégrant les différents SI et API afférentes dans une stack full Java J2EE avec un modèle de delivery Nearshore, une équipe FrontOffice sur place et un centre de service à Tunis. Après deux ans de développement, la plate-forme de e-commerce est aujourd’hui pleinement fonctionnelle tandis que l’environnement communautaire le sera avant la fin du premier trimestre 2019. S’il est encore trop tôt pour mesurer les bénéfices de cette transformation (il faudra attendre les ventes de l’été pour faire un premier bilan), des améliorations sont déjà perceptibles dans l’expérience client. Statistiques brutes à l’appui, « la simplicité d’acheter une offre est avérée avec moins de clics pour naviguer, un moteur de search plus efficace, des équipes qui gèrent plus facilement les promotions », confirme Hugues Gendre. Satisfait du résultat, il souligne la capacité d’eDigitalis à « se mettre au niveau du client et son implication dans un pilotage très resserré entre les différentes directions communication, marketing et DSI ».

Une satisfaction qui a poussé les deux partenaires à élargir leur périmètre de collaboration. « Quand on a vu la capacité d’eDigitalis à appréhender notre métier, à intégrer les différentes briques techniques imposées, on a également décidé de s’appuyer sur eux pour accompagner la ré-internalisation de l’équipe de développement », affirme Hugues Gendre. Cette ré-internalisation du run, jusqu’alors assuré par des prestataires et hébergeurs tiers, permet aujourd’hui à l’UCPA de gagner en agilité dans une volonté de maîtriser les processus de bout en bout pour développer des solutions au plus près des besoins métiers. Une maîtrise qui passe par l’orchestration des flux des différents SI.

Codéveloppement de processus et TMA confiés à eDigitalis

Pour y répondre, l’UCPA a basculé sur la plateforme AWS. « Très intéressé par cette approche et la grosse boîte à outils AWS, eDigitalis a mis en place un centre de service AWS à Tunis pour travailler dessus. Cela témoigne bien de l’approche au plus près des métiers et de nos besoins », rapporte notre interlocuteur. Entre 2 et 4 équivalents temps plein (ETP) accompagnent la DSI de l’UCPA depuis avril 2018 sur l’orchestration serverless AWS. Une capacité en régie qui peut monter à 6 ETP lors des pics d’activité. A titre d’exemple, l’UCPA a automatisé le processus d’embauche des quelque 7500 accompagnateurs qui viennent, en 15 jours, grossir les rangs de l’association l’été en regard de la pression des commandes de séjours passées par les clients. « D’autres processus sont en cours de développement et tant qu’on n’a pas atteint notre régime de croisière ni disposé d’une force de frappe interne suffisante, on fait appel à eDigitalis pour nous aider à passer ce cap. »

Enfin, dans une logique de cohérence de bout en bout, l’UCPA a également confié la tierce maintenance applicative (TMA) de la plateforme de e-commerce à eDigitalis. Un choix « plutôt positif », assure le DSI de l’UCPA qui évoque des releases tous les 15 jours, des processus « bien rodés » en direct avec les métiers afin de répondre de manière agile et transverse à leurs besoins sous le contrôle de l’équipe de run de la DSI. « Passer du mode build au run est toujours un challenge et celui-là a vraiment été fait en douceur, on en n’entend pas parler. Et quand personne ne crie, c’est bon signe ! », se réjouit Hugues Gendre.

Leave Comment

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

clear formSubmit